• b-facebook
  • LinkedIn noir rond
  • Instagram - Black Circle

CONCOURS POUR LA CONSTRUCTION D'UN CENTRE CULTUREL LIE AU MOUVEMENT

ILE DU MONT BART - MONTBELIARD

SURFACE

2.100m² SHON

BUDGET

5,6M€

LABEL ENVIRONNEMENTAL & PERF THERMIQUE

HQE  BBC

 

EQUIPE

Architectes :

TNT & B.Giaux Architectures

Acousticien : KAHLE Acoustics

Scénographe : ACORA

BET HQE & Fluides : INEX IdF

BET GO : André Verdier

PROGRAMME

2 salles d’expositions permanentes

3 salles d’expositions temporaires

1 salle d’expositions liées au mouvement

1 salle de conférences 250 places

1 capitainerie

Antenne de l’office de tourisme

 

Au cœur de Montbéliard, l’île du Mont Bart bénéficie d’une situation privilégiée, à la croisée de deux mondes que sont le centre historique riche de son patrimoine, et la petite Hollande ; chacun incarnant des univers différents tant au niveau urbain que représentation temporelle et sociale.

Juxtaposé au parc du Pré la Rose, véritable écrin de verdure au coeur de Montbéliard, au canal du rhone au rhin, et à de grands arbres : le futur projet s'inscrit à proximité immédiate d’une nature forte et d'une prégnance végétale de qualité.

Fendant cette nature, un réseau viaire situé en surplomb du site : il offrira un point de vue de qualité sur l’équipement, une cinquième façade qu’il convient de ne pas négliger.

La parcelle dédié au projet n’est que quantités impressionnantes d’enrobés et anciens dallages.

Nous proposons un bâtiment-paysage qui assure le lien entre les deux parcs, envisagé dans la linéarité formelle du parcours.
L’idée est de traverser le bâtiment comme l’on traverse le paysage.
Il s’incarne à la manière d’une passerelle, dans le but d’être vécu non comme un obstacle, mais comme une séquence rythmant l’évolution au sein des deux parcs.
 
La présence du quai et du port de plaisance oriente notre choix d’implantation : l’équipement se tourne vers l’eau et instaure ainsi également un dialogue avec la rive. Au delà, il affirme sa présence sur l’autre rive et devient signal.

Le bâtiment ainsi disposé distille sa présence selon toutes les dimensions.

Une conception allégorique au thème de l'équipement

Il n y a pas de mouvement sans forme statique pour le contenir : c’est en jouant sur ce contraste que nous le révélons
L’attachement  architectural au Mouvement se traduit par la mise en scène d’une expérience spatiale à l’apparence unitaire dans laquelle se déploie un parcours ; dans cet esprit, nous avons construit notre édifice sur le modèle d’une halle classique revisitée.
La Halle : programme qui par essence se traverse, et qui héberge différentes fonctions : un volume simple qui laisse une relative flexibilité et une totale modularité.

Le bâtiment paysage tel que nous l’évoquions auparavant organise ainsi à la fois le flux des personnes et le déploiement des fonctions.
Ainsi la nef centrale que l’on retrouve dans toutes les halles est interprété comme une galerie en référence au thème de l Exposition

Le programme s’organise selon un principe simple :  deux éléments prismastiques purs et affirmés, aux toitures mono-pentes permettent une identification immédiate des fonctions. Les espaces d’exposition et salle de conférence au nord, coté ville ancienne. Ils bénéficient d’une lumière idéale pour la muséographie, tandis que les espaces de vie sont orientés et s’ouvrent au sud, sur le canal. L’office du Tourisme et la Capitainerie se situe à l’Est, directement identifiables depuis le parvis accueillant les expos extérieures, ainsi que depuis le quai. Un traitement de façade largement vitré et des éléments de signalétique sont garants de la rapide identification de ces équipements.
 
Cette disposition est cohérente avec l ampleur des volumes, puisqu’offre une gradation liant créchendo la rive au centre de l’île.
La salle de conférence quant à elle s’oriente dans l’axe du pont qui mène au centre ancien, une façon de signaler cet équipement emblématique dans l’environnement lointain, tout en offrant comme point focal de la galerie un espace d’exposition extérieur qui la prolonge.
En se détachant ainsi des autres bâtiments la salle de conférence se ménage un accès indépendant afin d’offrir une meilleure flexibilité et autonomie de la salle. Parce qu’il nous semble essentiel que les bâtiments publics soient optimisés, nous suggérons une utilisation possible de l’équipement en dehors des heures d’ouverture de l’Équipement.


 

plan-musee-cntre-culturel-exposition-auditorium

L’accès principal à l’équipement se fait dans l’axe du parcours, et donc de la galerie. A l’image d’une halle, elle peut être visitée et traversée sans entrave.
En libre accès, la galerie revêt plusieurs fonctions : elle permet de venir boire un verre, s’enquérir de nouvelles informations sur les événements de la ville, faire une halte vélo.... et ainsi profiter de toutes les fonctions offertes par le lieu.
C’est aussi l’occasion d’emprunter le vaste escalier qui se déploie le long de la galerie pour monter sur son toit, et ainsi profiter du point de vue.

Les salles d’expositions conçues de manière compacte se développent d’un côté unique de la galerie, canalysant ainsi les entrées en un point d’accès unique assorti d’un point de sortie, unique également.
Nous nous sommes appuyés le champ lexical scientifique de la mécanique du mouvement, et l’avons appliqué à la façon que nous avons d’implanter les salles, et ainsi de vivre et ressentir l’espace.
La scénographie se base sur une expérience spatiale allégorique à des ondes : à l’image du mouvement et des phénomènes vibratoires, nous avons conçus des espaces d’exposition et de parcours qui permettant de vivre la scénographie.
Nous avons conçu des espaces à épouser, découvrir, ressentir, qui nous font tour à tour interagir avec l’espace de façon active ou passive.
Ces espaces offrent une grande modularité de fonctionnement.

La salle de conférences,  conçue pour abriter des fonctions à la fois de conférence et d’auditorium, offre une particularité remarquable : aux beaux jours elle peut s’ouvrir, et permettre à l’occasion de spectacles ou dates extraordinaires, un lieu original de représentation : la façade une fois ouverte permet de tourner l’utilisation de la scène tout en bénéficiant d’une technique déjà en place avec le gril existant et ainsi proposer un lieu de vie supplémentaire dans la Ville.

Les livraisons se font en partie nord est du bâtiment en prise directe avec les deux lieux principaux de stockage de l’équipement que sont l’atelier de montage des expositions du mouvement et le stockage pour la salle de conférence.

 

Suivant la logique où le bâtiment naît du lieu, la contrainte apportée par l’innondabilité du site est une donnée intéressante pour mettre en scène nos volumes qui semblent en lévitation au dessus du sol duquel ils sont sortis.

 

Recyclage
La Galerie naît de son site, nous proposons une réutilisation intelligente des sols actuellement en place sur site : enrobé et dallage béton sont dépollués, nettoyés, concassés et refaçonnés sur place pour devenir l’essence et l’esprit du projet, des sols et ses façades.

Cet emploi de matériaux existants, est témoin d’une recherche à l’ambition environnementale affirmée.
Une démarche écologique qui trouve du sens, et une occasion pour la ville de développer un chantier pédagogique : montrer le site, le travail de recyclage sur place et l’émergence du nouveau bâtiment depuis l’ancien sol.

Cette mutation aboutit à un équipement cohérent et sensible, rien n’est ajouté, tout est transformé. Le site n’est plus vraiment le même mais l’esprit perdure.
Le bâtiment assure ses lignes fortes vibrant au rythme des motifs aléatoires donnés par le matériau recyclé, qui en multiplie les textures. L’inclusion de bandes continues en acier inox poli miroir dont la préciosité et l’aspect lisse-extrême viennent rythmer et trancher avec la rugosité du matériaux recyclé.

En contraste de coloris et de texture, le bâtiment abrite une galerie intérieure qui offre un univers brillant et précieux, avec l’utilisation ponctuelle d’éléments en matériau corian ou équivalent : un matériau au fini de surface extra lisse, avec lequel nous pourrons varier sur différents taux de transparence ou d’opacité, et ainsi jouer sur des retro-projections, et offrir un support de communication pour la ville.

configuration spectaeurs assis

configuration spectateurs debouts

configuration spectateurs debouts en extérieur

OUVERTURE DE LA SALLE POUR SPECTACLE EN PLEIN AIR